Pierre CROZAT   Pierre Crozat PhD

SYSTÈME CONSTRUCTIF DES PYRAMIDES

LE GÉNIE DES PYRAMIDES

Première partie :
ÉTUDES PRÉLIMINAIRES 1990-97

  1. C.V. Architecte-Urbaniste EPFL
  2. 1996 - Système Constructif des Pyramides
  3. icône de vidéo1996 - Accroissement pyramidal : simulation
  4. 1997 - Présentation générale :
    1. Résumé
    2. Introduction
    3. Une recherche scientifique, technique et opératoire
    4. Le procédé d'accroissement pyramidal
    5. Hérodote avait raison
    6. Provenance des matériaux
    7. Continuum technique
    8. Conclusion

Deuxième partie :
ÉTUDES DOCTORALES 1998-2002

  1. 2002 - Thèse de doctorat en Génie civil
  2. 2002 - Publication de « Le Génie des Pyramides »
  3. 2002 - De la géologie à l'édification
  4. 2002 - Pyramides et Mathématiques

Troisième partie :
ÉTUDES POSTDOCTORALES 2003-2017

  1. icône de vidéoMaquette de construction
  2. Infographie des phases de construction
  3. 2005 - Année mondiale de la Physique
  4. icône de vidéo2006 - Apprentissage ludique et pédagogique
  5. 2006 - Revue du Palais de la « Découverte »
  6. 2017 - Simulation paléo-topo-stratigraphique du plateau de Gizeh

Quatrième partie :
ÉTUDES DE FINALISATION 2018-2019

  1. 2017 - Hypothèse géologique
  2. 2017 - Lettre ouverte à Hany HELAL
  3. 2018 - Lettre circulaire à mes pairs
  4. Panneaux successifs d’Exposition
  5. Expériences pédagogiques
  6. La machine d'Hérodote
  7. Curriculum Vitae Chercheur

Cinquième partie :
PUBLICATION & MODÉLISATION INFOGRAPHIQUE ANIMÉE 2019 - en cours

  1. 2019 - Communiqué
  2. De la logistique algorithmique ?
  3. Khéops : construction infographique

PROJETS ÉVÉNEMENTIELS

  1. 2006-2008 - Paris, duo de ses pyramides
  2. 2010 - Du Génie des Ouvrages & des Hommes
  3. 2013 - Marseille, pyramide de savoirs

Accéder au second site de
Pierre CROZAT Architecte - Urbaniste

version française version allemande version anglaise

Pour toute question, contacter l’administrateur Patrick FAIVRE (pf arobase faivre.ml)

INTRODUCTION

Depuis 5000 ans, le mode de construction des grandes pyramides d'Égypte [2] demeure une énigme, et les différentes et nombreuses solutions proposées ne peuvent nous satisfaire. Les technologies modernes sont tout aussi inopérantes.
Dès l'Antiquité, deux modèles interprétatifs s'opposent : théories «  machinistes  » à l'instar d' Hérodote [3] contre théories «  rampistes  » à la suite de Diodore de Sicile [4]


Chèvre Élévateur
Chèvre de M. Strub-Roessler Élévateur de L. Croon


rampe frontale rampe hélicoïdale rampe engagée
Rampe frontale Rampe hélicoïdale Rampe engagée

Simulation de la rampe frontale dans le site
Simulation rampe frontale

Aucune de ces théories ne donne pleinement satisfaction à l'architecte - ingénieur praticien - car avant d'être « objet » d'archéologie et d'égyptologie, le « sujet » relève avant tout, par essence, de la Construction, Génie civil et Architecture dont les logiques demeurent immuables : économie d'effort et de moyens, évolutivité technologique et structuration des tâches.

Bras de levier sur trépied proposé par J.P. Adam. Si le principe et l'échelle semblent juste, le contre-poids pourrait être constitué d'ouvriers « vivants » servant de poids mort !
Bras de levier de J.P. Adam